Les bons et les mauvais côtés de la récup’…..

 
Un emménagement ça soude une amitié, ya pas à dire! Avec Béryl on traverse de sacrés moments. Le système D de la récup nous a d’ailleurs fait vivre une journée épique Samedi.
 
Tout a commencé par un simple trajet à la banque pour leur indiquer mon adresse. J’ai pris l’habitude de passer pas les contres-allées quand je me balade, c’est là que l’on trouve des meubles. Ce samedi matin j’ai donc repéré pas trop loin de chez nous un ensemble complet: canapé 4 places, canapé 3 place et gros fauteuil assortis. Certe le tissus est moche mais on recouvre d’un plaid et on en parle plus.
 
Il nous fallait quand même de l’aide pour transporter tout ça. On a opté pour "l’emprunt" de caddies au supermarché du coin. Sauf que sur la route on a repéré des espèces de bac à roulettes dans une laverie automatique (cf. photos) On en a pris deux et nous voilà reparties vers nos canapés. Ce qui nous paraissait une bonne idée sur le coup nous est révélée être une surdose d’optimisme. Pas moyen d’installer les canap sur les bacs. Après un bon 1/4 d’heure de tentatives multiples et variées, de calcul d’angles, de projection dans l’espace, de chutes ridicules et d’une bonne suée, une voisine est venue à notre secours avec l’outil du 21ème siècle: un diable! Mon dieu que c’est simple mais merveilleux comme invention. Elle nous à même prêter de quoi nettoyer tout ça et nous a offert une magnifique commode également récupérée dans une allée. Elle à été d’une telle gentillesse, les Américains sont vraiment aimable et serviable. Dans le même genre des garçons nous ont proposé leur aide en nous voyant transporter nos meubles chez nous. Un autre jour un homme m’a porté mes courses jusqu’au bus car j’étais surchargée. On ne trouve pas ça en France, chacun son problème…. 
 
Pour en revenir à nos canapés, après 2 aller-retour entre chez nous et le spot, on voit un homme récupérer un des bacs à roulettes qui traînait devant chez nous au milieu d’un pile de coussins. En fait c’était le proprio de la laverie….il était énervé, je vous raconte pas comment! Il voulait appeler les flics et nous faire embarquer, on faisait pas nos malignes….On lui a dit que l’on comptait ramener ses bacs, ce qui est d’ailleurs la vérité, qu’est que l’on aurait foutu de bacs à roulettes! C’était juste un emprunt. On l’a baratiné pendant 3plombes, lui disant que l’on est des étudiantes Françaises (ça passe toujours bien ça…) que l’on est en train d’emménager, que l’on ne veux pas d’ennui, etc…ça a marché mais il était coriace le bougre! Vous immaginer la scène, renvoyer en France par les flics pour vol de caddies…
 
Après tout ça il a encore fallut monter les canap’ au 3ème étage, les nettoyer et aller acheter du tissu pour les couvrir. D’ailleurs il n’y a pas eu moyen de faire monter le grand de 4places par l’escalier, on a du l’abandonner à son triste sort dans la rue. Sniff!
 
N’empêche qu’avec tous ces efforts notre appart prend forme! C’est d’ailleurs tellement plus satisfaisant que d’allonger des $ chez Ikea. Chaque meuble a sa petite histoire.
 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :