1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Mehdi
    Juin 23, 2005 @ 19:03:19

    La guerre tu declaras au premier solstice d’été,Mon fidéle ecuyer, Rosé, eut raison de toiComment voudrais tu que je sois éffrayéTon avenir dans le combat n’est pas assuréeprends garde a toi petite guerrièrecar sans pitié je seraiet preuve à l’appui je fourniraiForce & robustesse

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :